Capture d’écran 2020-03-30 à 20.13.04

Paris, Honoré Champion, 2019, 578 p.

La pensée commune peut bien associer mystique et silence, discours mystique et ineffable, il est difficile, après La Fable mystique de Michel de Certeau, de s’interroger sur ces questions sans chercher à articuler mystique et langage. C’est l’objet de ce volume, fondé sur un pari herméneutique qui déplace la borne temporelle situant l’avènement de la mystique aux XVIe-XVIIe siècles, et met en confrontation Moyen Âge et première modernité. Il adopte une démarche pragmatique qui privilégie une réflexion sur les langues et leur aptitude à favoriser les mécanismes d’une littérature mystique, tout en s’interrogeant sur les modalités du langage où s’exprime le discours mystique (modalité du silence, codes et langue poétiques, fable). Une série d’études en miroir clôt l’ensemble : s’y voient associés, d’une manière aussi audacieuse que fructueuse, de grands noms de la littérature mystique : Maître Eckhart et Jean de la Croix, Bonaventure et François de Sales, Bernard de Clairvaux et Calvin.

Suite à un dysfonctionnement, les messages et les demandes d’adhésion envoyées depuis notre page de contact n’ont pas pu être pris en compte.

Si vous avez cherché à nous joindre par ce moyen, nous vous invitons à renouveler votre demande.

Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.