Paris, L’Harmattan, 2018, 348 p.

Peu de textes de Pascal semblent relever de l’expérience ou du discours mystique. Cet ouvrage propose une relecture de l’intégralité de l’oeuvre pascalienne, en se basant sur le contexte familial et social de Pascal et sur sa démarche scientifique. La mystique pascalienne se définit ainsi comme le désir d’une union à Dieu et il en résulte une relation de chaque instant, où l’homme se sent transformé, déifié, dans un sentiment de joie.

Compte-rendu : Sabria CHEBLI
Revue Bossuet,  no 10, 2019, p. 154-156.

Suite à un dysfonctionnement, les messages et les demandes d’adhésion envoyées depuis notre page de contact n’ont pas pu être pris en compte.

Si vous avez cherché à nous joindre par ce moyen, nous vous invitons à renouveler votre demande.

Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.